Dossier de l'art n° 60
Chardin

N° 60 - Septembre 1999

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,50 €

Epuisé

ISSN : 1161-3122

95 chefs-d'œuvre au Grand Palais

Sommaire

Le sentiment du grand

A l'origine de la spécialisation de Chardin, "peintre dans le talent des animaux et des fruits", une "lacune", l'absence de formation académique – "il n'est pas très foncé dans le dessin" regretta Mariette –, et une révélation : peindre un simple fusil ou un lapin d'après nature, avec "exactitude" (le mot doit être compris avec toute l'exigence que sous-entendait Chardin) demande autant de génie que l'élaboration intellectuelle à la base du grand genre.

Auteur : Roland-Michel Marianne

Magazine : Dossier de l'art n° 60 Page : 12-35

Chardin et la nature morte à l'aube des Lumières
Un métier de magicien
Elève et émules de Chardin

Vous aimerez aussi

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

Les Carnets de Chantilly

19,50 €

Découvrir
 LE JAPONISME ARCHITECTURAL EN FRANCE

LE JAPONISME ARCHITECTURAL EN FRANCE

(1550-1930)

69,00 €

Découvrir
LA POUDRE DE BEAUTÉ ET SES ÉCRINS

LA POUDRE DE BEAUTÉ ET SES ÉCRINS

Un siècle de poudriers (1880-1980)

25,00 €

Découvrir
L'HISTOIRE DU PORTE-MONNAIE

L'HISTOIRE DU PORTE-MONNAIE

C'est dans la poche !

22,50 €

Découvrir